Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Artistes

Damso se lance un sacré défi et demande de l'aide aux internautes

12 septembre 2018 à 12h20 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Damso

Après un séjour sur sa terre natale, Damso a décidé de se lancer dans un projet ambitieux. Pour cela, il a besoin de l’aide et des conseils des internautes.

Damso demande de l’aide aux internautes. Il y a quelques jours, le rappeur belge est retourné dans son pays d’origine : le République démocratique du Congo. Une terre qu’il a quittée à l’âge de 9 ans pour rejoindre la Belgique. Et pour cause, à l’époque, le pays était en pleine guerre civile. Dans plusieurs de ses textes, comme les morceaux Bruxelles Vie ou encore Graine de Sablier, Damso évoque d’ailleurs beaucoup ce conflit et son enfance sous les tirs. Ce retour sur les terres congolaises lui a fait prendre conscience des difficultés rencontrées par les familles au quotidien, mais aussi de la condition de nombreux enfants. 

DAMSO SE LANCE DANS L’HUMANITAIRE

Ainsi, quelques jours seulement après son retour en Belgique, l’interprète de Macarena a décidé de se lancer un tout nouveau défi ; un projet humanitaire d’envergure : Damso, de son vrai nom William Kalubi, veut ouvrir un orphelinat. Et c’est sur son compte Instagram (voir média ci-dessous) qu’il fait part de son souhait à ses quelques 1,5 millions d’abonnés. Cependant, le rappeur de 26 ans reconnaît avoir quelques lacunes dans le domaine. Il demande alors de l’aide et des conseils aux internautes : « Je ne suis pas assez qualifié pour ça, donc vos idées et vos connaissances sur le terrain sont les bienvenues ». 

DAMSO DEMANDE DE L’AIDE AUX INTERNAUTES

Pour cela, il leur communique même une adresse mail afin de pouvoir le contacter : [email protected]. Les internautes ont aussitôt été nombreux à saluer l’initiative de Damso : « Tu es au top, mon pote », « Bravo », « Enfin voilà un artiste qui pense à sa terre d’origine », « Très beau geste, je t’apprécie en tant qu’artiste, alors là, encore plus. Dieu te le rendra » ou encore un simple « Merci Damso ». D’autres lui suggèrent l’idée de contacter des associations déjà existantes ou encore de lancer une cagnotte.