Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Damso, le rappeur "macho" que tout le monde adore !

30 août 2017 à 11h25 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : DR

Disque de platine en à peine cinq mois, Damso est un vrai génie. Repéré par Booba, il cartonne aujourd’hui avec un rap qui se veut « sale », mais efficace !

Sur la toile, Damso fait l'unanimité. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Damso, de son vrai nom William Kalubi, est un rappeur tout droit venu de Belgique. Né en 1992 à Kinshassa, il fuit rapidement la République démocratique du Congo avec sa famille. S'il croyait simplement partir en vacances avec ses frères, il se rend rapidement compte qu'il ne reverra plus sa « belle maison » et qu'il va devoir désormais vivre dans un « petit appartement à huit ». Une période difficile de sa vie qu'il évoque dans les morceaux Graines de Sablier, Exutoire ou encore Bruxelles de vie.

C'est en 2006 qu'il se lance dans le rap en créant son propre groupe avec l'un de ses amis d'enfance. L'inspiration de ses premiers textes, il la trouve grâce à ses frères qui lui font découvrir le rap US et notamment les textes « contrôlés » de Tupac et le flow impressionnant de The Notorious B.I.G. Mais c'est en 2015 qu'il se fait véritablement une place dans le rap-game francophone. Repéré par le rappeur Booba, il rejoint alors le label 92i. Après une collaboration avec son mentor sur la Mixtape OKLM, Damso sort son tout premier album en 2016, Batterie Faible.

INCONNU IL Y A DEUX ANS, TÊTE D’AFFICHE DU RAP AUJOURD’HUI

Après ce premier succès qui lui vaut un disque de platine, le rappeur belge dévoile en avril dernier un second album intitulé Ipséité. Porté par les tubes « Signaler », « N.J Respect R » et surtout « Macarena » (dont on a encore du mal à se remettre !), ce nouvel opus se hisse parmi les meilleures ventes d'album en France et décroche un disque de platine en seulement cinq mois d'exploitation. Un succès fulgurant pour ce jeune homme inconnu il y a deux ans et aujourd'hui tête d'affiche du rap francophone ! Quelle est donc sa recette du succès ?

Dans ce nouveau disque, Damso évoque des sujets qui lui sont chers : son pays d'origine, ses difficultés à trouver sa place dans la société, mais aussi sa peur d'être père et ses problèmes personnels. Le tout sur des rythmes et autres sonorités panafricaines et des textes que certains qualifient de « poésie », malgré des mots crus et des propos parfois très misogynes. Mais Damso assume ! Il revendique un rap « sale » et grossier, macho mais toutefois mélancolique, comme lorsqu'il évoque une idylle destructrice. D'ailleurs, il le rappe lui-même : « je suis un rappeur-auteur-compositeur, autant dire que je mène ma vie comme je l’entends (…) quand j’écris je ne fais pas semblant ». C'est aussi ce qu'il a exprimé dans une interview accordée à la télévision belge : « J’écris beaucoup de textes. Je les peaufine pendant longtemps et parfois j’essaie de mettre énormément de messages cachés pour qu’on puisse écouter la musique très longtemps. On peut découvrir une punch-line dont on avait pas fait attention (…) Y’a pas de codes, y’a qu’une structure qui permet une émotion ». Le public, SON public adore. Ses fans le voient même dépasser la popularité de Booba...