Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Comment savoir si un grain de beauté est suspect ?

27 mars 2018 à 11h45 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Wikimedia

C’est bientôt l’heure du soleil, de la plage et du bikini. Mais avant de sortir le deux-pièces et la crème solaire, ce serait peut-être pas mal de faire un tour chez le dermatologue ou au moins s’auto-examiner.

Chaque année, 7000 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués en France. Plus ou moins graves, il est conseillé pour rappel de consulter au moins une fois par an un dermatologue pour un dépistage. Si vous êtes allergique aux médecins ou que vous manquez légèrement de temps, il est toujours possible de s’auto-examiner. En matière de grain de beauté, c’est la fameuse règle ABCDE qu’il faut observer.

Concrètement, le A correspond à asymétrie, soit un grain de beauté qui n’aurait pas une forme circulaire.

Le B est pour bords irréguliers. Si par exemple les pigments dépassent la tache sur la peau, ce n’est pas bon signe.

Le C correspond à couleur non homogène. En gros si votre grain de beauté est à la fois marron, noir ou un peu blanc. Le D c’est pour diamètre car s’il grandit trop vite ou s’il fait plus de 6 millimètres de longueur, il faut consulter.

Enfin le E est justement pour évolution. Car, encore une fois, un grain de beauté qui change trop vite de couleur, de forme ou de taille peut être mauvais signe. Alors, n'attendez pas !