Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Comment les Parisiens trouvent-ils l’amour ?

17 novembre 2017 à 11h55 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Pixabay

D'après une étude de l'Ifop, les Parisiens sont plus adeptes des applications de rencontres que le reste des Français. Ils sont les plus nombreux à y avoir rencontré l'âme sœur. Ils assument aussi parfaitement de s’en servir pour trouver un simple coup d'un soir.

De façon générale, les Parisiens sont connus pour avoir une sexualité plus libérée que dans le reste de la France. De nombreuses études l’ont démontré depuis plusieurs années. Plus souvent célibataires ou volages, les Parisiens sont aussi plus ouverts aux formes d'amour dépassant le cadre conjugal traditionnel. Beaucoup n’hésitent pas non plus à multiplier le nombre de leurs partenaires. Fort de ce constat, l’Ifop a initié une étude pour savoir comment les Parisiens trouvaient l’amour.  

Et le verdict est tombé : ils utilisent les applications de rencontres et c’est même une spécialité parisienne. Plus d'un Parisien sur deux s'est déjà inscrit au moins une fois sur un site ou une application de rencontres, contre 30% des Français. À noter toutefois, si aux États-Unis les applications de rencontres sont devenues l'un des principaux modes de formation des couples, ce n’est pas le cas chez nous. Les couples parisiens se rencontrent à 35% sur leurs lieux de travail ou d'études. Mais les sites de rencontres participent davantage à la formation des couples à Paris (11%) que dans le reste du pays (6%).

Cette étude nous apprend également comment sont utilisées ces applications. Alors, qu’on se le dise, pour les Parisiens le sexe récréatif n’est pas un tabou. Ces derniers ont une utilisation beaucoup plus décomplexée des applications que le reste des Français. Si pour 63%, l'objectif est tout de même de trouver une relation sérieuse, 37% des Parisiens inscrits sur une appli cherchent une aventure sans lendemain, contre 28% au niveau national.

Les comportements entre Parisiens et Parisiennes, ne sont pas les mêmes. D'après l'étude de l'Ifop, de temps à autres, les Parisiennes ne sont pas contre un coup d’un soir. 33% d’entre elles assurent avoir eu un rapport sexuel complet dès le premier rendez-vous en sachant qu'elles n'allaient pas revoir cette personne contre 22% des femmes au niveau national. L'anonymat des applications leur permettrait de pouvoir s'éloigner du regard des gens et du contrôle social de leur entourage pour mener la sexualité qu'elles souhaitent. Pour les hommes, le rendez-vous sans lendemain est carrément incontournable… 71% se sont retrouvés dans cette situation contre 49% en France.

Enfin, pour ceux qui voudraient mener une vie sexuelle débridée sans passer par les applis de rencontre, tout espoir n’est pas perdu. Les Parisiens préfèrent rencontrer leurs partenaires sexuels en soirée privée pour 61%, dans le cadre de leurs études pour 60% et sur leurs lieux de travail pour 49%. Mais, quoi qu’il en soit, sortez couvert ! N’oubliez pas non plus qu’un chagrin d’amour peut toujours vous tomber dessus et qu’il peut aussi être dangereux pour votre cœur.