Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Artistes

Cardi B a souffert de complications après la naissance de Kulture

07 septembre 2018 à 08h50 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Cardi B

Après la naissance de sa petite fille, Cardi B a souffert de graves problèmes de santé. Les médias américains dévoilent le contenu d'un document officiel.

Cardi B a souffert en silence. Le 11 juillet dernier, la rappeuse a accouché de son premier enfant : une petite fille prénommée Kulture Kiari, le fruit de son amour avec le rappeur Offset. Depuis, la rappeuse a été très discrète sur son nouveau rôle de mère, profitant ainsi de chaque instant avec son bébé qu’elle ne souhaite d’ailleurs pas exposer dans les médias. Deux mois après son accouchement, Cardi B aurait cependant dû reprendre le chemin de la tournée de Bruno Mars dont elle assurait la première partie. Mais il y a quelques semaines, elle a annoncé une mauvaise nouvelle : « J’ai décidé de ne pas rejoindre Bruno Mars sur scène. Après avoir donné naissance à ma fille, je pensais que 6 semaines seraient suffisantes pour retrouver une santé mentale et physique. Je pensais aussi que j’aurais pu l’emmener avec moi en tournée, mais je pense que j’ai sous-estimé tout ce rôle de maman ». 

Aujourd’hui, nous en apprenons davantage sur l’état de santé de Cardi B. Le média The Blast s’est, en effet, procuré des documents officiels dans lesquels les avocats de la rappeuse de 25 ans évoquent de graves problèmes survenus au lendemain de la naissance de Kulture Kiari. « [Elle] souffrait de complications post-partum imprévues et suffisamment graves pour qu’elle doive, entre autres, annuler la tournée à venir et très médiatisée de Bruno Mars », expliquent les avocats. 

Ce n’est pas la seule obligation que Cardi B a été contrainte de repousser. « Son état a également rendu impossible pour elle de participer pleinement, pendant plusieurs semaines, à l’enquête factuelle et à la fin de la découverte juridictionnelle en instance », apprend-on encore. En effet, l’interprète de Bodak Yellow est accusée d’avoir plagié le tatouage de l’artiste Kevin Michael Brophy Jr. sur la pochette de l’album Gangsta Bitch Music Vol. 1. Ce dernier réclame 5 millions de dollars de dommages. Or, selon Cardi B et ses équipes, il s’agirait du vrai tatouage d’un modèle photo. 

Voir cette publication sur Instagram

My arm really hurting thoo

Une publication partagée par CARDIVENOM (@iamcardib) le