Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Bons plans

Ca, le film le plus terrifiant de la rentrée !

21 septembre 2017 à 14h00 Par Bertrand Loppin

« Ça » vient de sortir en France. Ce film a rencontré un énorme succès aux Etats-Unis. Explication sur la genèse de ce clown maléfique déjà culte qui n’a pas fini de nous terroriser.

Amateur de film d’horreur, votre heure est arrivée ! « Ca » vient de sortir en France dans les salles obscures. « Ca » a cartonné à Paris pour son premier jour d’exploitation. Ce succès n’est pas surprenant. En France, le film bénéficie d’une distribution massive. Il est visible dans plus de 250 salles. Aux Etats-Unis, « Ca » est sorti depuis deux semaines. Il a fait un carton. Le box office en tremble encore. En huit jours, il a généré un peu plus de 182 M€ de recettes. C’est le meilleur démarrage de tous les temps pour un long-métrage sorti en septembre. Le record de recettes pour un film d'horreur détenu par « l'Exorciste » avec 194 M€, devrait être facilement battu.

Comment expliquer un tel succès ? A l’origine, « Ca » prend sa source dans le roman éponyme écrit par Stephen King en 1986. Ce livre raconte l'histoire de préados vivant dans une petite ville et qui s'aperçoivent que leur commune abrite un être malfaisant apparaissant en costume de clown. Ce dernier se réveille tous les vingt-sept ans et tue des enfants, se nourrissant autant de leurs peurs que de leur chair. Le coup de génie de Stephen King a été d‘utiliser l’image du clown. Un clown, c'est à la fois une image familière qui ramène à notre enfance, mais c’est aussi un masque derrière lequel peut se cacher une menace… Un paradoxe avec frissons garantis… Et d’ailleurs, à sa sortie, cet ouvrage a été le livre le plus vendu de l'année. Deux ans plus tard, «Ca » a été publié en France. Dans les années 90, des scénaristes ont ensuite décidé de l'adapter en téléfilm.

Et puis, plus rien… On croyait que le clown maléfique était définitivement enterré dans les égouts. Erreur… C’était sans compter sur la Warner Bros qui décide d’exploiter à nouveau le filon. Elle acquière les droits et lance un film en production. C’est le réalisateur argentin Andrés Muschietti qui est été choisi pour réaliser une nouvelle adaptation du roman de Stephen King. Andrés Muschietti n’est pas n’importe qui. Il est considéré comme le nouveau grand maître de l’épouvante. On lui doit notamment « Mama », grand prix du Festival du film fantastique de Gérardmer en 2013. Dans ce long-métrage, il n'adapte que la moitié du livre, celle où les protagonistes sont jeunes. Une suite est déjà programmée. Elle reprendra les mêmes personnages à l'âge adulte. 

Andrés Muschietti utilise les mêmes ingrédients que ceux du livre. Un clown terrifiant et un scénario très proche. Il y ajoute des acteurs totalement inconnus mais tous formidables. Surtout il ne lésine dans l'horreur. Le monstre surgit dès les premières minutes, et les scènes chocs se succèdent à un rythme soutenu. Résultat « Ca » a toutes les chances devenir le plus gros succès de l'histoire pour un film d'épouvante.