Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Booba s'énerve et pousse un coup de gueule contre le gouvernement (photo)

04 mai 2020 à 16h40 Par A.L.
Booba s'énerve contre les prochaines mesures du gouvernement.
Crédit photo : DCNTD

Très impliqué dans la lutte contre le Covid-19, Booba vient de pousser un coup de gueule suite à la décision du gouvernement français annonçant réouvrir les écoles dès le 11 mai prochain.

En plein confinement, Booba ne cesse d'intéragir avec ses followers sur les réseaux sociaux. Depuis quelques semaines, le rappeur dévoile ainsi des épisodes de son émission-reportage baptisée Corona Time dans lequel il appelle alors ses fans à respecter les règles imposées par le gouvernement en alertant sur la dangerosité du nouveau coronavirus. Le Duc de Boulogne semble ainsi très impliqué dans la lutte contre le Covid-19. Ce dimanche 3 mai, c'est par le biais de son compte Instagram que le rappeur a une nouvelle fois pris la parole sur le sujet, mais pour pousser un coup de gueule cette fois-ci. En effet, l'interprète de Cavaliero s'est insurgé contre les dernières décisions prises par le gouvernement français, et notamment sur la réouverture des écoles. 

Booba très énervé

Si Jean-Michel Blanquer a annoncé il y a quelques jours que l'école reprendrait le 11 mai sur tout le territoire, nombreux sont ceux à s'opposer à ce retour en classe. Parmi eux, Booba. En effet, le rappeur est monté au créneau sur la toile avec un post pour le moins très direct. "Quel grand fou malade va envoyer ses enfants à l’école !!! En plein Coronavirus sans masques sans traitement sans Raoult et sous la menace d’une deuxième vague... Mais vous êtes sérieux les gars ? Vous êtes en train de nous flinguer nos vieux mais pas nos enfants les gars, jamais d’la vie !", a ainsi écrit l'artiste en légende d'une capture d'écran d'un article sur la maladie de Kawasaki qui touche actuellement les plus jeunes durant cette pandémie.

Même si ses propres enfants, Luna et Omar, sont scolarisés à Miami aux États-Unis où ils vivent en famille, Booba semble donc s'inquiéter pour le sort des élèves français. Néanmoins, comme l'a annoncé le gouvernement, les conditions d’accueil dans les crèches et écoles seront très strictes et les parents qui le souhaient pourront également garder leurs enfants chez eux s’ils le peuvent.