Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Booba / Kaaris : leur combat pourrait finalement être annulé !

09 août 2019 à 12h13 Par A.L.
Crédit photo : Booba

Des mois que la toile ne parle que de ça. Les deux rappeurs qui ont finalement annoncé la date et le lieu de leur combat, vont peut-être revoir leurs plans suite à une possible annulation de l'évènement. Explications.

Le 1er août 2018, Booba, 42 ans et Kaaris, 39 ans, se croisaient dans un hall de l’aéroport d’Orly. Cette rencontre mémorable se terminait par une bagarre qui leur avait coûté un bref séjour en prison, puis une peine de 18 mois avec sursis et 50.000 € d’amende. Aujourd'hui, les deux rappeurs ont décidé d'en découdre à nouveau en organisant un combat de MMA (Arts Martiaux Mixtes, ndlr) le 30 novembre prochain. En effet, le duc de Boulogne avait relancé la machine le 25 décembre dernier en proposant à son rival un combat. "Je suis sûr qu'on peut remplir Bercy les doigts dans le nez", avait-il alors écrit sur Instagram. "Moi, je vais t'enc**** ta r*** sur le ring, ça ne va pas aller plus loin", avait répliqué son adversaire, Kaaris. Très vite, les choses se sont accélérées. Et si ce combat n'est pas autorisé en France, le choc des rappeurs musclés a finalement été annoncé à Bâle, en Suisse.

Le combat bientôt annulé ?

Mais c'était sans compter un nouveau rebondissement ! En effet, alors qu’un contrat a enfin été signé et l'affiche de l'évènement dévoilée, le journal Le Dauphiné rapporte que la bagarre pourrait finalement ne pas avoir lieu. La raison ? La ville suisse ne serait pas hyper "chaude" à l’idée d’accueillir ce combat. "Le Département de la santé du demi-canton annonce qu’il ne délivrera pas d’autorisation pour cet évènement si le sport n’est pas au premier plan" indique la chaîne suisse RTS. Une position qui équivaut "presque à un non étant donné les invectives dont s'arrosent les deux protagonistes, qui s'affrontent depuis longtemps, verbalement, par médias interposés. La ville redoute particulièrement les débordements entre les fans respectifs de Booba et Kaaris : la conjonction de la culture hip hop et du sport de combat est un mélange explosif que les autorités veulent éviter", poursuit-elle.

Pour l'heure, Booba et Kaaris ne sont pas encore exprimés sur le sujet.