Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Bientôt un test obligatoire à passer avant d’adopter un animal ?

25 juin 2020 à 16h46 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Adopter un animal est un acte lourd de responsabilité. Ainsi, pour lutter contre la maltraitance animale, Loïc Dombreval, président du groupe "Condition animale" à l'Assemblée nationale, a remis un rapport de 300 pages mardi au Premier ministre qui propose la mise en place d'un test de connaissances obligatoire avant chaque adoption. Décryptage.

Si la France est le pays qui totalise le plus d'animaux domestiques dans les foyers, certains propriétaires sont malheureusement sans scrupules avec leur compagnon à quatre pattes. C'est notamment pour lutter contre cette maltraitance animale que Loïc Dombreval, président du groupe "Condition animale" à l'Assemblée nationale, a remis un rapport de 300 pages mardi au Premier ministre qui propose la mise en place d'un test de connaissances obligatoire avant chaque adoption. "Ce test n'est pas quelque chose pour embêter les Français mais pour les responsabiliser", a ainsi expliqué le député LREM des Alpes-Maritimes.

Un permis pour responsabiliser les détenteurs d'animaux

"Il est important de savoir certaines choses avant de devenir propriétaire", a ainsi expliqué Loïc Dombreval à La Dépêche. "Un 'achat impulsif' peut ensuite générer des abandons, parce que la personne va se rendre compte qu'un animal, ça coûte cher à nourrir, à soigner. Il est également important de savoir comment l'animal fonctionne, quelles sont les contraintes, les obligations (comme l'identification électronique), mais aussi si les conditions d'accueil sont adaptées. Toutes ces questions doivent être posées en amont, à l'aide d'un test", a soutenu le député. Concrètement, ce test gratuit pourra prendre la forme d'un quiz de 20 à 30 questions sur les choses essentielles à savoir et à réaliser sur internet avant l'adoption. "Cela permettra d'avoir en même temps accès à toutes les informations essentielles pour les futurs acquéreurs et les propriétaires. Des vidéos seront également à disposition pour apprendre à bien éduquer son animal et éviter les problèmes de comportement, principale cause d'abandon", précise Loïc.

Si le rapport préconise aussi de rendre obligatoire la stérilisation des animaux non destinés à la reproduction, le politicien propose également d'alourdir les peines de ceux qui blessent volontairement ou maltraitent un animal.