Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Bien-être animal : la marque Asos renonce à commercialiser certaines matières

19 juin 2018 à 12h48 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Max Pixel ( le mohair est une laine fabriquée à partir de la toison de chèvres angora)

A la suite de la vidéo de chèvres maltraitées diffusée par l’association PETA, la boutique ASOS a pris la décision d'arrêter l'importation du mohair, de la soie, du cachemire, et d'autres produits de provenance animale.

Le 1er mai 2018, l'association PETA (Pour une Ethique dans le Traitement des Animaux) mettait en ligne une vidéo montrant la maltraitance de chèvres en Afrique du Sud, le premier pays producteur mondial de mohair. Des images choquantes qui montrent des chèvres trainées par les cornes, affolées, tondues dans une extrême violence provoquant parfois leur mort... 

A la suite de cette vidéo, Gap, Zara et H&M avaient directement renoncé à se fournir en laine mohair. Aujourd'hui, c'est aussi le cas pour ASOS. La boutique britannique en ligne avait déjà exclu la fourrure provenant d'espèces menacées, et a récemment annoncé mettre fin au stock de mohair, de soie, de laine cachemire ou encore de coquillages, de nacre, de plumes, de dents ou d'os. 

Un choix qui a été applaudi par PETA, selon qui "les consommateurs changent le visage de l'industrie en exigeant que créateurs et détaillants abandonnent les matériaux dérivés d'animaux au profit d'alternatives sans cruauté". C'est sûr qu'avec les 12,4 millions de clients actifs de ASOS à travers le monde, cette prise de décision touche beaucoup plus de personnes qu'il n'y paraît.  Dans le même temps, on a aussi appris que le groupe Arcadia s’est aussi engagé dans cette voie. Il comprend les marques TopShop ou Miss Selfridge.