Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Beyoncé rend hommage à Aretha Franklin hospitalisée dans un état « critique » (vidéo)

14 août 2018 à 14h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Beyoncé

Sur la scène de sa tournée ON THE RUN II, Beyoncé a rendu hommage à Aretha Franklin, hospitalisée dans un état critique depuis une semaine.

La mauvaise nouvelle est tombée ce lundi 13 août : Aretha Franklin a été hospitalisée dans un état « critique ». Selon ses proches, son état se serait détérioré au cours des derniers jours. On apprend même aujourd’hui que la « reine de la soul » âgée de 76 ans serait désormais en soins palliatifs, chez elle, à Détroit. « La famille demande aux fans de prier pour elle et réclame de respecter son intimité » pouvait-on lire dans un article publié par le média Showbiz411. Depuis, les hommages se multiplient. Des anonymes et des célébrités expriment leur soutien à l’interprète des tubes devenus des classiques de la variété américaine Think, Respect, I Say A Little Prayer ou encore Natural Woman. 

Sur la scène de sa tournée On The Run II Tour de passage à Détroit ce lundi soir, Beyoncé a elle aussi tenu rendre hommage à l’une de ses idoles. « Nous t’aimons et te remercions pour ta magnifique musique », a déclaré Queen B devant une foule de 40 000 personnes (photo ci-dessous). Le média USA Today rapporte également que DJ Khaled, assurant la première partie du concert de Beyoncé et Jay Z, a lui aussi exprimé son émotion en jouant le titre Respect d’Aretha Franklin. 



C’est en 2010 qu’Aretha Franklin a appris être atteinte d’un cancer du pancréas. Depuis, la star aux 18 Grammy Awards se faisait rare dans les média. Sa dernière apparition publique remonte au 2 novembre 2017 lors du gala Elton John AIDS Foundation à New-York. Aretha Franklin y était apparue méconnaissable, très amaigrie et fatiguée. Tim Franklin, le neveu de la « reine de la soul », rassure cependant les fans. « Je l’ai vu la semaine dernière, nous avons parlé entre 45 minutes et une heure. Elle est alerte, elle parle, elle rigole. Elle regarde la télévision, alors j’espère qu’elle ne va pas voir tous ces sujets ‘’Aretha est morte’’, car je ne veux pas que cela influe sur son moral », vient-il de confier à nos confrères américains de PEOPLE.