Artistes

Beyoncé accusée de plagiat pour le clip du morceau « Spirit » (vidéos)

24 juillet 2019 à 14h49 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Beyoncé

Beyoncé triomphe actuellement avec « Le Roi Lion » et une BO qu’elle a personnellement supervisée. Pour autant, elle est au centre d’une polémique. Elle aurait plagiée un artiste sud africain pour le clip de ses morceaux « Spirit » et « Bigger ».

Depuis quelques jours, Beyoncé est passée en mode « Roi Lion ». On retrouve sa voix dans la nouvelle version du film sorti le 17 juillet dernier. Elle interprète le personnage de Nala. Elle est également présente sur la BO du film avec le titre « Can You Feel The Love Tonight ». Enfin, elle vient de sortir « The Lion King : The Gift » un album inspiré du film. Le premier single extrait de cet album s’appelle « Spirit ». Ce morceau est accompagné d’un clip qui réunit également le morceau « Bigger ». Ce clip a beaucoup fait parlé en raison de l’apparition à ses cotés de sa fille Blue Ivy.

Mais aujourd’hui, ce clip fait l’objet d’une polémique. Diet Prada un compte Instagram suivi par plus d’un million d’abonnés dénonce les similitudes entre la vidéo des deux titres de Beyoncé et un court métrage intitulé « La Maison Noir : The Gift and The Curse » de l’artiste Petite Noir. Diet Prada a publié une vidéo qui dresse un comparatif plan par plan des ressemblances entre le clip de Beyoncé réalisé par Jake Nava et le court-métrage de l’artiste sud africain Yannick Ilunga alias Petite Noir sorti en octobre 2018.

 

Voir cette publication sur Instagram

It looks like those 𝘚𝘶𝘴𝘱𝘪𝘳𝘪𝘢 costumes were just the tip of the iceberg. Here's a side by side comparison of @Beyonce 's "Spirit" + "Bigger" extended cut directed by Jake Nava vs. South African musician @petitenoirkvlt 's "La Maison Noir: The Gift and The Curse", directed by artist @rharha_nembhard and released in May 2018. With almost 2 million views on YouTube, the 17-minute film revolves around a cosmogram from Petite Noir aka Yannick Illunga's native Congo, referencing the four elements of fire, earth, water, and air. It also symbolizes rebirth. In the visual journey through the formative stages of the musician’s life, themes of resistance, migration and women’s rights are also explored. As founders of the Noirwave movement, husband/wife duo Illunga and Nembhard’s work seeks to write a new narrative of the contemporary experience, uniting all people of African descent, across the continent and beyond. Dieters and Beyhive that are about to go off in the comments, please remember to be constructive ❤️. • #beyonce #spirit #bigger #rharhanembhard #petitenoir #noirwave #southafrica #congolese #cosmogram #musicvideo #visualalbum #thelionling #jakenava #cinemtography #director #creativedirector #film #costumedesign #havasupaifalls #landscape #desert #waterfall

Une publication partagée par Diet Prada ™ (@diet_prada) le

Après visionnage des différentes vidéos, on peut effectivement constater d’étonnantes ressemblances : mêmes tenues avec des voiles de couleur bleu et orange, mêmes décors de scènes désertiques, mêmes gestuelles ou encore mêmes mouvements de caméra. Pour le moment, ni Beyoncé, ni Petite Noir n’ont réagi à la polémique soulevée par Diet Prada. Cependant, ce n’est pas la première fois que Beyoncé est accusée de plagiat. Ces dernières années, elle a souvent trouvé l’inspiration en reprenant les œuvres d’autres créateurs pour produire ses clips.