Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Aya Nakamura : quand des écolières reprennent son titre « Oula » (Vidéo)

03 décembre 2018 à 12h25 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Aya Nakamura

Ayana Nakamura s’invite à l’école ! Une classe reprend l’une de ses chansons. On a les images !

Aya Nakamura fait danser la France entière avec ses tubes : de Comportement à Copines, sans oublier le fameux Djadja, ayant largement marqué l’été 2018. La star de 23 ans vient d’ailleurs de sortir un nouvel album intitulé Nakamura ; un disque qui regorge de tubes et déjà certifié disque d’or avec plus de 50 000 exemplaires vendus en moins d’un mois. Ce succès phénoménal semble avoir inspiré les instituteurs qui, à force d’entendre leurs élèves chantonner Aya Nakamura dans les cours de récréation, ont visiblement décidé d'intégrer la chanteuse au programme scolaire...  

Touchée par cette initiative, Aya Nakamura a elle-même partagée la vidéo sur son compte Instagram. On découvre ainsi plusieurs écolières reprendre la chanson Oula devant leurs pupitres tandis que leur enseignante joue de la guitare. « J’ai plus de batterie, j’suis dans la merde / j’ai des rendez-vous prévus, j’serai en retard, c’est prévenu / j’dirai désolée, mais en vrai je m’en tape, de base je ne voulais pas venir / Bébé devient parano, bébé devient parano veut fouiller mon tél, c’est mort (…) », chantent d’abord timidement les collégiennes avant d’enchaîner sur le refrain avec beaucoup plus d’assurance : « Monsieur, comment allez-vous ? J’ai besoin d’un rendez-vous / On se déchire, on se détruit, Oula Oulala ». La vidéo affiche aujourd'hui plus de 230 000 vues. 

Voir cette publication sur Instagram

Nouvelle chanson veut dire nouvelle Ecole 🔥

Une publication partagée par LANAKAMURANCE 🉐 (@ayanakamura_officiel) le

Si Aya Nakamura révolutionne la musique en France, elle séduit aussi les Américains. Il y a quelques jours, elle a fait le buzz dans la presse américaine. Elle a été interviewée par le très réputé média FADER. « Aya Nakamura renverse magnifiquement les règles rigides de la France », pouvait-on lire en couverture. Au micro de la journaliste Christelle Oyiri, elle a ensuite longuement évoqué ses débuts dans la musique, ses influences, son succès, sa nouvelle vie ou encore son statut de femme de couleur dans l'industrie musicale. 

Voir cette publication sur Instagram

@ayanakamura_officiel is flipping France’s rigid rules, beautifully. Link in bio. #GENF Photos @bleumanet, fashion @axla.__

Une publication partagée par The FADER (@thefader) le