Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Aya Nakamura : quand Amel Bent parodie « Djadja » ! (Vidéo)

12 décembre 2018 à 10h20 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Aya Nakamura

Aya Nakamura est devenue une vraie source d’inspiration. Son tube "Djadja" vient d’être parodié par la chanteuse Amel Bent pour Noël. Et c’est plutôt réussi, regardez !

Amel Bent aime se lancer de nouveaux défis. Cette année, elle est devenue coach dans la dernière saison de The Voice Kids sur TF1 (et elle participera également à la prochaine saison !). Elle a aussi accepté de se grimer en homme pour la série Kings de Canal Plus. Et aujourd’hui, elle ose parodier plusieurs de ses collègues de l’industrie musicale, à savoir Vegedream, son ami Soprano, mais surtout la chanteuse Aya Nakamura, ayant largement marquée l’année 2018. 

Dans une émission spéciale intitulée Oh Santa, Noël dérape sur la chaîne jeunesse TéléTOON+, Amel Bent tente de résoudre un mystère entourée de plusieurs enfants : le Père Noël a disparu et aucun cadeau n’a été déposé sous le sapin le soir de Noël. Et c’est en musique que la petite troupe va donc mener l’enquête. La star de 33 ans s’approprie ainsi le tube de l’été dernier, Djadja. Et pour l’occasion, la chanson d’Aya Nakamura a été rebaptisée : Oh Santa. 

HUMOUR ET AUTO-TUNE AU PROGRAMME 

Tout en abusant de l’auto-tune et en faisant preuve de beaucoup d’humour, mais aussi en s’inspirant des paroles originales, Amel Bent adresse un message au Père Noël : « Ola Santa, mais que pasa ? J’entends les cloches, mais j’te vois pas / Pas un bruit dans la cheminée, mais ça n'va pas, t’as oublié ? / Mais comment ça, le jour de Noël, tu croyais quoi ? Qu’on ne remarquerait jamais ? / J’pourrais t’afficher mais c’est pas mon délire / D’après les rumeurs, on t’a vu à Paris / Oh Santa, oh y’a pas moyens Santa / On veut nos cadeaux, Santa, genre c’est Noël qui dérape, tu dead ça ». C’est aussi mignon que très drôle ! D’ailleurs, en l’espace de quelques jours, la parodie d’Aya Nakamura signée Amel Bent est devenue virale sur la toile : plus de 84 000 vues sur Youtube.