Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Attention: épilation = blessure assurée !

23 août 2017 à 09h35 Par Armelle R

De nos jours, on s’épile les jambes, les aisselles, les bras, le torse (pour les hommes), mais aussi les parties intimes. Et là, attention danger !

C’est un magazine américain qui nous révèle la dangerosité de l’épilation. On fait ça tellement souvent qu’on oublie qu’on peut se faire mal, très mal. D’après la rubrique Science of US du New York Magazine, une enquête a été réalisée dans le journal de l’American Medical Association. Ils ont interrogé des américains âgés entre 18 et 64 ans. Résultat : 27% des femmes se sont déjà fait mal en entretenant leurs parties intimes. Mais ça touche aussi les hommes. 24% d’entre eux ont également eu une blessure liée à leur épilation. Homme ou femme, on est tous égaux face à nos poils.

Que l’on choisisse le rasage, l’épilation à la cire ou à l'épilateur électrique, toutes ces solutions pour retirer nos poils peuvent nous blesser. Le rasoir peut nous couper, nous faire saigner. Et l’épilation peut nous brûler ou nous arracher des morceaux de peaux. L’épilateur électrique aussi a déjà blessé quelques personnes. L’engin attrape parfois la peau avec les poils. Grosse douleur assurée. Et les services d’urgence dans les hôpitaux ont déjà vu passer des blessés pour cause d’épilation. Il y a même des victimes qui ont dû se faire recoudre !

Et le problème c’est que les femmes s’épilent beaucoup. 85% d’entre elles entretiennent souvent leur pubis. Pour le New York Magazine, c’est sûr, c’est de la faute des normes hygiéniques et esthétiques imposées aux femmes et notamment à cause de l’industrie pornographique où les actrices sont épilées intégralement. Les hommes aussi s’épilent et se rasent de plus en plus leur toison pubienne pour entretenir, « faire plus propre ».

Pourtant, si la nature nous a donné ces poils, ce n’est pas pour les enlever. À la base, les poils pubiens sont là pour protéger les muqueuses des agressions extérieures comme les microbes et compagnie. Donc, dans tous les cas mieux vaut laisser pousser, vous avez maintenant une bonne excuse !