Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Attaque aux cocktails Molotov : le procès de 13 accusés s’ouvre mardi dans l’Essonne

14 octobre 2019 à 09h25 Par Mikaël Livret
Deux policiers avaient été gravement brulés dans cette attaque aux cocktails Molotov, en octobre 2016 à Grigny.
Crédit photo : Common Wikimédia

Le 8 octobre 2016, plusieurs individus attaquaient un équipage de la police Nationale sur un carrefour entre Viry-Châtillon et Grigny. Deux agents avaient été gravement brulés. 13 jeunes comparaissaient à partir de mardi devant la justice.

Procès sous tension dans l’Essonne. Trois ans après l’attaque aux cocktails Molotov des policiers à Viry-Châtillon, treize personnes sont jugées à Evry, dont certains devant la cour d’assises des mineurs. Ils sont accusés d’avoir lancé des Cocktails Molotov sur des agents le 8 oct 2016, en face de la cité de la Grande Borne, à cheval entre Viry-Châtillon et Grigny (Essonne). Deux voitures de police montent la garde au pied d’un mat de vidéosurveillance. Les précédents week-ends, des jeunes ont tenté de détruire la caméra installée pour prévenir les vols à la portière.

Une vingtaine de jeunes encerclent alors par surprise deux voitures sérigraphiées et jettent des pierre et des et cocktails Molotov. Vincent et Jenny, deux policiers, seront gravement brulés. L’un d’eux a déjà subi 28 greffes de peau. Les accusés reconnaissent parfois une présence a minima, la plupart contestent les faits. Les enquêteurs ont interrogé près de 1000 personnes mais l’omerta domine. Les 13 accusés, dont trois avaient moins de 18 ans à l’époque, seront jugés du 15 octobre au 6 décembre pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique.