Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Assassinat de Samuel Paty : quatre mineurs mis en examen

26 novembre 2020 à 12h37 Par Lucas Pierre
Ces quatre mises en examen portent à 14 le nombre de personnes poursuivies dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty le 16 octobre dernier.
Crédit photo : Common Wikimedia

Quatre mineurs âgés de 13 à 14 ans ont été mis en examen ce mercredi 25 novembre par les juges d’instruction antiterroristes chargés de l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre dernier. Trois d’entre eux sont soupçonnés d’avoir indiqué l’identité de l’enseignant à l’assaillant.

Et de quatorze. Quatorze personnes poursuivies dans l’affaire Samuel Paty, le professeur d’histoire décapité le 16 octobre dernier pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Quatre mineurs ont en effet été mis en examen - après avoir été placés en garde à vue lundi ou mardi - ce mercredi 25 novembre dans l’enquête dont sont chargés des juges d’instruction antiterroristes du tribunal de Paris.

Ils ont entre 13 et 14 ans et sont tous des élèves du collège de Conflans-Sainte-Honorine. Trois des quatre mineurs sont soupçonnés de « complicité d’assassinat terroriste » pour avoir indiqué à l’assaillant Abdoullakh Anzorov l’identité de Samuel Paty, devant le collège de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. Quant au dernier mineur, il a été mis en examen pour « dénonciation calomnieuse », il s’agit en fait de la fille de Brahim Chnina, ce parent d’élève qui avait lancé la campagne médiatique contre le professeur d’histoire assassiné.

Les quatre mineurs ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire après leur présentation aux magistrats instructeurs.