Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

42% des Français pensent que les victimes de viol l’ont bien cherché

27 juin 2019 à 14h27 Par MT
Crédit photo : Pexels

C’est un sondage qui en dit long sur la perception du viol en France. Il a été réalisé par Ipsos pour l’association Mémoire Traumatique. Et le pourcentage des Français pensant cela est même en hausse.

1000 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatives de la société, ont été interrogées pour cette étude baptisée « LES FRANÇAIS-E-S ET LES REPRÉSENTATIONS SUR LE VIOL ET LES VIOLENCES SEXUELLES ».

Elle a été réalisée par Ipsos pour le compte de l’association Mémoire Traumatique. Et les résultats sont alarmants. Malgré le mouvement #MeToo, en 2019, 42% des Français pensent encore que les victimes de viol l’ont bien cherché. C’est même deux points de plus qu’en 2016.

Ces sondés pensent en effet que la responsabilité du violeur est moins grande si la victime a eu envers lui une attitude provocante. Ou si elle portait une tenue sexy ou qu’elle est déjà allée seule chez un inconnu. Alors comment expliquer que ce cliché perdure ? On vous a tendu notre micro. Confidence de Juliette. 

Écouter le podcast

Pour Mériam, il n’y a aucune explication qui tienne la route. 

Écouter le podcast

Autre chiffre révélateur du sondage, 37% des Français estiment que les victimes accusent souvent à tort leurs agresseurs et 43% pensent même que si la victime se défend vraiment, elle peut faire fuir l’agresseur. Deux pourcentages en hausse par rapport à 2016.