Article sponsorisé

Le mythe des casinos et des jeux d'argent dans le monde du rap

RAP ET CASINO
RAP ET CASINO

16 septembre 2021 à 7h00 par VG Publireportage

De tout temps, la musique rap a toujours mis en avant le paraître et l’argent. Les rappeurs aiment particulièrement étaler leur fortune. Découvrez la longue histoire entre casino et rap.

Ils n’hésitent pas à mettre quelques scènes de casino avec des machines à sous et d’autres jeux d’argent dans leurs clips... Dans les paroles des chansons rap, les interprètes sont souvent violents. Les mots utilisés par UB40 dans les années 80 en sont un exemple frappant. Le titre « King Step MK1 » dépeint les casinos d’une manière assez dure. En effet, le groupe britannique décrit les jeux d’argent comme une incarnation de Satan. Malgré des paroles controversées, ce tube de UB40 a néanmoins connu un très grand succès.

En 1989, le groupe DJ Jazzy Jeff & The Fresh Prince s'est également penché sur le sujet des casinos. Le contenu met en avant le style de vie du rappeur. Il met également en lumière les problèmes inévitables provoqués par les jeux d’argent. Dans le domaine du rap, ces derniers semblent souvent critiqués. Pourtant, cela n’empêche pas les interprètes de réaliser un grand nombre de leurs clips devant des tables de jeux ou une machine à sous. 

Les casinos très présents dans les clips de rap

Bien que les rappeurs parlent souvent négativement des casinos, ils apprécient d’être filmés dans ces lieux. Quelle est la raison de ce paradoxe ? Les maisons de jeux représentent la réussite, l’opulence et le pouvoir, valeurs très respectées dans ce domaine.

La culture de l’égo et la démonstration font partie des pierres angulaires de leur culture. Les casinos au cadre luxueux sont donc les lieux idéaux pour représenter ce mode de pensée. D’ailleurs, de nombreux rappeurs n’ont pas hésité à utiliser les maisons de jeux dans leurs clips. Pour la vidéo de « Las Vegas », Sadek a exploité au maximum le côté bling-bling des casinos. Eminem a également largement recouru à ce décor dans certains de ses titres.

Vous voulez faire comme vos rappeurs favoris mais vous n’êtes pas encore familier avec ce milieu ? Pensez aux jeux en ligne comme book of ra ou super cherry qui vous transporteront dans l’univers des casinos. Vous pourrez alors vous habituer à l’ambiance tant recherchée depuis chez vous.

 

RAP ET CASINO
RAP ET CASINO

Les rappeurs adeptes des jeux d’argent

Si les rappeurs font souvent référence aux casinos dans leurs textes, ils apprécient également d’y passer du temps. D’ailleurs, certains artistes se sont inspirés des jeux d’argent comme nom de scène. C’est notamment le cas de Black Jack, le leader du groupe Democrates D. Les stars du rap à travers le monde sont donc fortement liées au monde du casino.

Au fil des années, de nombreuses célébrités telles que Beyoncé ou Drake n’ont pas caché leur passion pour les jeux d’argent. D’autres rappeurs tels que Kool Shen sont même devenus des égéries pour divers casinos en ligne. Ce dernier est notamment devenu la figure de proue de plusieurs sites comme Pokerstars ou Winamax.

Un rappeur ancien directeur de casino

On parle souvent de l’influence du casino dans le monde du rap. Pourtant, il semble que l’inverse soit également vrai. En effet, Allen Samuels qui est connu pour être l’un des plus grands patrons de casinos de Las Vegas s’est lancé sur la scène musicale. À 55 ans, il a estimé que le rap assurerait son épanouissement. C’est ainsi qu’il a enregistré un tube : « Livin De Life » en 2011.

Cependant, il n’est pas possible de devenir une star du rap du jour au lendemain. La reconversion de l’ancien gérant de casino en rappeur ne s’est pas déroulée comme il le souhaitait. Malgré un million de vues pour son œuvre, Allen Samuels a dû faire face aux critiques, ce qui semble avoir refroidi ses ardeurs pour le rap.

I