Rattrapage : interview d’Anthony Sonigo

09 août 2017
Par Armelle R
Le film Rattrapage sort ce mercredi 9 août au cinéma. Un film qui parle du rattrapage du bac, mais tout ne va pas se passer comme prévu...

Rattrapage, c’est l’histoire de Guillaume, jeune homme de 18 ans pas très sûr de lui. Il a prévu avec ses 3 meilleurs potes de fêter le bac dans un des plus grands festivals d’Europe. Petit problème : Guillaume n’a pas eu son bac, il est au rattrapage. Et c’est le seul à avoir le permis dans le groupe, donc le seul à pouvoir les emmener au festival. Tant pis, pour ne pas décevoir ses potes, il décide de réviser lors du festival à l’aide d’un intello de 14 ans, Brandon, qui lui a obtenu son bac. Et parmi ses matières à rattraper : la philosophie. Réviser lors d’un festival, pas forcément une bonne idée…

Le premier rôle

Dans le premier rôle on retrouve Anthony Sonigo, qu’on avait déjà vu dans le film, les « Beaux Gosses ». C’est la première fois qu’il est le premier rôle d’un film au cinéma. Il s’est confié au micro de SWIGG. Anthony « espère surtout que le film va plaire car ce n’est pas un simple Teen Movie, ça parle surtout d’un voyage, limite spirituel, pour les 4 garçons ».

Et quand on lui demande comment il a obtenu ce rôle, c’est un peu « par hasard ». Il n’avait pas spécialement envie de faire un Teen Movie, de s’enfermer dans ce genre de rôle. Mais il a quand même passé l’audition. « On me donne un texte à apprendre, pour un autre rôle que celui de Guillaume. Je vais au casting, j’ai pas le temps de lire le scénario… ça se passe bien, et je me dis qu’il faut quand même que je lise le scénario. Et à la lecture, je tombe sous le charme. Ce n’est pas un film bête, c’est un film où on rigole et en même temps on en ressort avec quelque chose. Et je suis tombe aussi amoureux du personnage de Guillaume. Parallèlement, Tristan Séguéla (le réalisateur) pensait à la même chose. » C’est comme ça qu’Anthony décroche le premier rôle.

Un tournage en plein festival

Il obtient donc un rôle qui va lui faire vivre une grande aventure : course poursuite en golfette, déguisement d’indien, et tournage en plein festival en Belgique. « On a du tourner dans un vrai festival, dans une vraie ambiance ce qui rend le tout très réaliste. C’était la première fois que je me retrouvais dans un festival ». On voit aussi Anthony Sonigo se faire gifler par une véritable paire de seins. « Tous mes potes me disaient que j’avais trop de chance, mais en vrai, c’était gênant et à la fois drôle ». Autre scène mémorable, celle du fameux rattrapage avec Ramzy dans le rôle du professeur de philosophie. Une scène tournée en une seule prise « pour plus de réalisme. Ce qui fait qu’on a passé dix oraux de philo en une journée ! », nous explique Anthony, ravi d’avoir tourné avec Ramzy. Un moment qu’il n’oubliera jamais. C’est la génération d’acteurs/humoristes qui lui a donné envie de faire ce métier.

Rattrapage, c’est au cinéma ce mercredi 9 août 2017.