Les extensions de poils de nez: la nouvelle tendance mode !

dr
11 octobre 2017
Par Clément Gwizdz
Les extensions de poils de nez pourraient devenir la nouvelle tendance chez les jeunes. Une chinoise a lancé ce phénomène sur son compte Instagram.

Les poils font un come-back. Adidas a embauché la mannequin Arvida Bystrom qui ne s’épile pas pour sa nouvelle campagne de pub «  Icones de demain ». On peut la voir en jupe avec les jambes poilus. Une campagne vivement critiquée sur les réseaux sociaux. Selon une étude Glossybox, 78,5% des femmes sont contre le retour des aisselles non épilées. Pourtant de plus en plus d’artistes comme Julia Roberts, Madonna, Miley Cyrus ou encore Paris Jasckson revendiquent la liberté au niveau de leurs pilosités. Pourquoi pas vous ?

                                   

Une jeune chinoise surnommée « Gret Chen Chen » va encore plus loin en publiant sur le réseau social Instagram un selfie avec des narines poilues. Elle a simplement mis des extensions de poils de nez. Ce n’est pas une blague ! Elle a collé des faux-cils sur les orifices de ses narines. Le résultat n’est pas très esthétique. Cette photo a vite buzzé sur la toile. Gret Chen Chen a tout de même recolté plus de 400 likes ! D’autres instagrameuses ont suivi la tendance y compris des blogueuses beautés. C’est le cas de Sophie Hannah Richardson avec ses plus de 345 000 abonnés. Il n’en fallait pas plus pour que le hastag « nosehair » se propage rapidement sur le réseau social. On ne sait pas si elles ont osé se promener dans les rues assorti de cette extension de poils de nez. Heureusement que le ridicule ne tue pas !

                           

Ce n'est pas la première fois qu'Instagram nous surprend. Le réseau social est vraiment un laboratoire de la mode où l’on peut decouvrir les tendances maquillages comme les sourcils en forme de plume, des ongles à motifs vagins ou encore les paillettes pour décorer le vagin. On se souvient aussi de cette artiste taïwanaise John Yuyi qui a trouvé une solution pour contourner la censure d’Instagram: créer des faux tétons.