Info générale

Le nouveau service national sera universel et obligatoire

14 février 2018 à 12h01 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Pxhere

Emmanuel Macron a précisé les contours du nouveau service national qu’il compte mettre en place. Si beaucoup de choses sont encore floues, ce qui est sûr, c’est que ce nouveau service sera obligatoire, universel, civique et qu’il durera entre trois à six mois.

C‘était l’une de ses promesses de campagne. Le candidat Emmanuel Macron avait promis de rétablir un service national obligatoire d’une durée d’un mois. Mais, depuis quelques semaines, un flou artistique régnait sur ce sujet et notamment sur son caractère obligatoire ou non. Emmanuel Macron a mis les choses au point. Le service, vous n’allez pas y couper.

Le chef de l’état l’a confirmé : le futur service national universel sera « obligatoire ». Il durera « autour du trimestre », voire de « 3 à 6 mois ». Il sera mixte, il concernera les hommes comme les femmes. Il pourra avoir un caractère militaire, mais il aura surtout une dimension civique. Dernière précision, « son coût ne sera pas prohibitif ». Tous les soirs, tout le monde rentrera chez soi afin d’éviter une charge financière trop importante pour l’état. Vous échapperez donc aux joies de la vie en caserne.

Pour le reste, de nombreuses interrogations demeurent. Tout d’abord, si l’on sait que toute une classe d’âge sera concernée, soit 600 000 à 800 000 personnes par an, on ne sait pas encore quelle tranche d’âge va être visée. Quels lieux accueilleront les appelés ? Qui assurera l’encadrement ? Que fera–t-on concrètement durant la durée de trois à six mois de ce nouveau service ? Depuis quelques semaines Un groupe de travail planche sur toutes ces questions. Il rendra ses conclusions dans un rapport qui sera dévoilé dans le courant du mois d’avril. Une phase d'expérimentation pourrait ensuite débuter dès le début de l'année 2019.

En attendant, la pression monte du côté des syndicats étudiants ou toutes ces nouvelles informations sont accueillies avec un enthousiasme plus que contenu… La plupart avaient placé la base du volontariat comme LA condition essentielle à l’acceptation de ce nouveau service national…